• L'autre : introduction par Laurent Dervieu

    « Comment enlever les murs qui séparent nos maisons ? » Voilà la question que sœur Agnès Ploix lança pendant notre premier colloque interreligieux organisé en 2002 sur le thème : « Religion, paix et non-violence ».
    En réponse à son engagement et à son amour, nous devons tous répondre inlassablement à sa question. Le 19 novembre 2006, sœur Agnès était notre modératrice pour l'un des trois colloques tenus autour du thème de « l'autre ».

  • L'autre : avant-propos par sœur Marie-Hélène Trebous

    19 novembre 2006. Dans un désir obstiné de compréhension mutuelle et de paix dans le monde, nous voici, bouddhistes, musulmans, juifs, chrétiens, réunis au colloque à l'invitation du mouvement bouddhiste Soka.

  • Rencontre interreligieuse sur le thème de la discrimination

    Du 8 au 10 novembre 2010, la ville de Suresnes a organisé trois journées de rencontre avec l’association de l’Amitié judéo-musulmane (AJMF) autour du thème de l’amitié entre ces deux religions.

  • Dialogues interreligieux pour une éthique de l'environnement

    Le colloque « Dialogues inlerreligieux pour une éthique de l'environnement » s'est tenu à Paris, à Trets (Bouches-du-Rhône) et à Nantes, en novembre 2005.

  • Vers une éducation à la paix

    Ce colloque, qui s'est déroulé le 20 novembre 2004, a rassemblé six participants autour de questions liées à l'éducation, telles que : La paix est-elle une utopie ? Douter de la paix est-ce ne plus accorder sa confiance à l'homme ? Comment la parole ou le message de Dieu pourrait réconcilier celui qui ne doute pas avec celui qui doute ? Les hommes ont-ils la capacité de s'ouvrir à la paix sur la base du dialogue et de l'éducation ? Comment développer humanisme et solidarité ?

  • Religion et non-violence

    Le colloque « Religion et non-violence : les fondements doctrinaux et leur application dans la vie quotidienne » s'est déroulé le 29 juin 2003, au centre culturel européen de la SGI à Trets (Bouches-du-Rhône).

  • Religion, paix et non-violence

    Le colloque « Religion, paix et non-violence » a été organisé par le mouvement bouddhiste Soka, le 16 novembre 2002 à Paris. Cette rencontre de cinq pratiquants de traditions religieuses différentes explore le rôle des religions pour la paix et la non-violence et pour une réforme intérieure des êtres humains eux-mêmes.

  • [ARCHIVES] Conférences ACSF 2001-2006

    Dans le cadre du soutien au Manifeste 2000 de l’Unesco et de la décennie des Nations unies « Pour une culture de la paix et de la non-violence au profit des enfants du monde », ainsi qu'à la Charte de la terre, le mouvement bouddhiste Soka a organisé, à partir de 2001, un cycle de conférences intitulé : « Au 21e siècle, cultivons la paix ».

  • Présentation de la Fraternité d'Abraham

    La Fraternité d'Abraham a été créée en 1967, à la suite du concile Vatican II (1962-1965) convoqué à l'initiative du Pape Jean XXIII.
    L'écrivain André Chouraqui avait été envoyé à Rome comme observateur au concile par René Cassin président de l'Alliance Israélite Universelle. Au cours d'entretiens avec le père Danielou, ils formèrent le projet d'une entreprise fraternelle de compréhension réciproque entre juifs, chrétiens et musulmans.

  • Manifeste 2000 pour une culture de la paix et de la non-violence

    L’Assemblée générale des Nations unies a proclamé l’an 2000 « Année internationale de la culture de la paix », l’UNESCO étant chargé d'en assurer la coordination.

  • La Charte de la Terre

    La charte de la Terre rassemble des principes éthiques pour construire une société juste, durable et pacifique. Elle est issue de l’appel lancé en 1987 par la Commission des Nations unies pour l’environnement et le développement en vue de créer une nouvelle charte qui énoncerait les principes fondamentaux d’un développement durable, après de nombreuses consultations internationales.

 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +