La Maison littéraire de Victor Hugo, à Bièvres (91), présente une exposition consacrée à ses romans.

Le souffle de Victor Hugo reste d’une actualité saisissante. C’est ce que la Maison littéraire de Victor Hugo a voulu montrer à travers cette exposition.

Bug Jargal et Léopold d’Auverney dans Bug Jargal ; Ordener Guldenlew dans Han d’Islande ; Quasimodo dans Notre-Dame de Paris ; Mgr Myriel, Jean Valjean, Marius, dans Les Misérables ; Gilliat dans Les Travailleurs de la mer ; Gwynplaine dans L’Homme qui rit... les personnages de Victor Hugo deviennent des héros en remportant une lutte intérieure : faire triompher le bien qui est en chacun, pour en donner le profit aux autres

Dans Les Misérables, ce combat intime est superbement illustré par le chapitre « Tempête sous un crâne » duquel est extrait le texte servant d’axe à cette exposition :

L’œil de l’esprit ne peut trouver nulle part plus d’éblouissements ni plus de ténèbres que dans l’homme ; il ne peut se fixer sur aucune chose qui soit plus redoutable, plus compliquée, plus mystérieuse et plus infinie. Il y a un spectacle plus grand que la mer, c’est le ciel ; il y a un spectacle plus grand que le ciel, c’est l’intérieur de l’âme.
Les Misérables, 1862.

N’est-ce pas cette même lutte que menait Victor Hugo dans sa propre vie ? Et ne peut-on pas dire que le premier héros de ses romans n’est autre que l’auteur luimême ? Hugo entendait, en tout cas, contribuer, à travers ses écrits, à l’amélioration de l’homme, seule source selon lui d’un véritable changement de société, et nous inciter, nous lecteurs, à devenir les héros de notre propre révolution intérieure.

Adapté de l'article de Philippe Moine, directeur de la Maison littéraire de Victor Hugo, paru dans Valeurs humaines n°83, septembre 2017, p. 32-33.


Infos pratiques

Jusqu’au 26 novembre 2017 puis du 3 mars au 25 novembre 2018
• A la Maison littéraire de Victor Hugo
45 rue de Vauboyen, 91570 Bièvres
Tél. : 01 69 41 82 84 / Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site web : www.maisonlitterairedevictorhugo.net
Horaires : Le musée, le parc et le salon de thé « Les Feuillantines » sont ouverts au public les samedis et dimanches de 14h30 à 18h30 de mars à novembre.
• Visites pour les groupes : ouvert tous les jours, sur réservation.
Accès :

Victor Hugo par Auguste Rodin (1840-1917). Publié dans « Les pointes sèches de Rodin », 1902. [© Maison Littéraire de Victor Hugo - Bièvres]

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +