Des représentants de la jeunesse de la SGI ont organisé une série d'événements à New York dans le cadre de la Semaine du climat. Le 21 septembre 2019, deux représentants de la SGI figuraient parmi les 500 délégués participant au Sommet de la jeunesse pour le climat, tenu au siège des Nations Unies.

Koichi Kabasawa, 27 ans, responsable du département des étudiants de la Soka Gakkai au Japon, a déclaré : « J'ai eu le privilège de participer à ce sommet historique. Désormais, je sais que les jeunes ont le pouvoir de changer les choses. Nous devons rentrer chez nous et agir à notre échelle. »

Lundi 23 septembre, la SGI a organisé à l'auditorium de l'Armée du Salut un événement au cours duquel ont été présentés les résultats d'une enquête réalisée par des étudiants de la SGI au Japon, au Royaume-Uni et aux États-Unis sur la sensibilisation aux Objectifs de développement durable (ODD) et au changement climatique. Présentés par Koichi Kabasawa (Japon), Amelia Gonzalez (États-Unis) et Scott Hartley (Royaume-Uni), les résultats ont révélé des différences concernant les objectifs de développement durable qui intéressaient le plus les étudiants de ces trois pays. Les résultats japonais font clairement apparaître un plus faible niveau de préoccupation concernant le changement climatique et des différences nettes entre les sexes.1

Ramu Damodaran, chef de l'Impact universitaire des Nations Unies2, et Kusumita P. Pedersen, du Parlement des religions du monde3, ont commenté les résultats, soulignant que le rôle de la jeunesse était essentiel dans la recherche d'approches novatrices pour atteindre les objectifs de développement durable.

Le 24 septembre, l'application Mapting, créée par la SGI et Earth Charter International pour permettre aux gens de partager des actions contribuant à la réalisation des ODD, a été présentée dans l'espace d'exposition Zone d'action dédiée aux ODD au siège de l'ONU. Les photos lauréates d'un concours photographique organisé par Mapting sur les mesures de lutte contre le changement climatique y ont été exposées.

Des photos illustrant des actions climatiques dans des pays aussi éloignés que le Sénégal, l'Inde, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, l'Italie et la Macédoine ont été soumises. Le premier prix, une invitation à participer aux événements en faveur de l'action pour le climat à New York, a été attribué à Catalina Gomez Vives, du Costa Rica. Elle a déclaré : « C'était formidable de rencontrer d'autres activistes passionnés du monde entier et de discuter de ce que nous pourrions faire pour mieux travailler ensemble en vue d'atteindre notre objectif commun. »

Fidèle à sa mission de promouvoir les actions individuelles, la SGI a publié un article intitulé « Relever le défi du changement climatique : ce que l'on peut faire à l'échelle individuelle » dans le Japan Times4 à l'approche du Sommet de l'action pour le climat5 des Nations Unies.

Un article intitulé « Changement climatique : une approche centrée sur la personne » de Daisaku Ikeda, président de SGI, a également été publié par InDepth News le 19 septembre.


Tiré d'un communiqué de presse de la SGI diffusé le 30 septembre 2019.


Notes

  • 1. Les participants du sondage étaient composés de 3560 jeunes japonais, 131 américains et 109 britanniques. Les détails de l'enquête japonaise sont disponibles ici
  • 2. En savoir plus sur l'Impact universitaire des Nations Unies sur le site des Nations Unies
  • 3. En savoir plus sur le Parlement des religions du monde, voir la page Wikipedia
  • 4. A lire ici
  • 5. En savoir plus sur ce sommet

Ajouter un Commentaire


 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +