Paris, le 5 mars 2018,

Le 23 février dernier, Laurent Dervieu nous a quittés. Après avoir commencé à pratiquer à l’âge de 25 ans, en 1983, Laurent a assumé de nombreuses responsabilités au sein de notre mouvement, notamment celle de responsable national du département des hommes. Membre du Consistoire Soka du bouddhisme de Nichiren depuis 2015, il signait régulièrement la Lettre, dans Valeurs humaines.

Dans la première qu’il rédigea, il écrit : « Laissons apparaître les qualités de l’état de bouddha, en élevant notre état de vie par la récitation de Nam-myoho-renge-kyo. Parmi elles, (…) celle qui nous dote d’une grande force morale nous permettant d’affronter la peur de la mort. »

Laurent a surmonté avec une grande force morale et une profonde sérénité les souffrances de la maladie et de la mort, témoignant ainsi de sa victoire en tant que pratiquant du Sûtra du Lotus.

Pour les membres du Consistoire,
Betty Mori et Robert Rescoussié.

Commentaires   

0 #49 Trouvé 31-05-2018 06:23
Je partage avec émotion l'hommage rendu à Laurent Dervieu. Nous avions eu un dialogue dans le train qui nous ramenait de Trets ; j'ai ressenti sa profonde gentillesse et son intérêt pour les lectures qui mènent à l'éveil. Merci Laurent pour ce bon moment passé avec toi.
Citer
0 #48 Augustin 05-04-2018 06:10
Toutes mes condoléances à sa famille !
Citer
0 #47 Gilles 29-03-2018 11:25
Toutes mes condoléances à la famille, reconnaissance à toi Laurent boddhisatva au grand coeur, ami des livres. Je récite des daimokus avec beaucoup d'émotions. Nam myoho renge kyo. Avec mon profond respect.
Citer
0 #46 Taoufik 18-03-2018 14:44
toutes mes condoléances à la famille. Merci Laurent pour tes encouragements et ta sincère et touchante humanité.
Citer
0 #45 Gasson 17-03-2018 19:36
Personnellement tu as compté beaucoup dans mon parcours, je suis un peu triste que tu sois parti déjà, mais il en est ainsi. Tu resteras dans mon cœur.
Citer
0 #44 Sanae 16-03-2018 17:06
Je garde un souvenir tendre des réunions passées avec toi, ton accueil, tes interventions, ton café italien. Quand je me sentais seule dans une grande réunion, tu m'as vue et tu m'as fait un signe de la main alors que tu dirigeais la pratique. Ta chaleur humaine m'a vraiment touchée. Depuis j'essaie d'en faire autant. Merci Laurent. Toutes mes condoléances à la famille.
Citer
0 #43 Bourget 15-03-2018 18:59
Au revoir Laurent. J’espère retrouver ton rire franc et généreux, ta gentillesse, ton attention aux autres. En 2016, bien que déjà gravement malade, tu étais venu nous encourager à Trets, lors des cours d’été hommes. Personnellement tu avais ouvert ma vie, hésitante alors. Tu m’avais donné l’envie, le courage de renaitre.
Les bodhisattvas que tu as décidé de rejoindre ont de la chance. Ils vont avoir à leurs cotés un nouvel ami, loyal et courageux, franc et généreux comme l’était ton rire. Il résonne encore dans mon cœur, continuera pour longtemps de me réjouir.
Merci.
Citer
0 #42 Florence 14-03-2018 08:46
Très émue d'apprendre que ce grand bodhisattva nous a quitté temporairement. Je garde un souvenir mémorable de ses claires explications lors d'un séminaire à Trets. J'ai été très touchée par son véritable engagement et sa forte conviction qui lui a permis de relever de grands défis. Mes sincères condoléances et amitiés à sa famille.
Citer
0 #41 Nadia 10-03-2018 15:04
Sincère reconnaissance ! Je vais dans une réunion où sont deux personnes à qui il a transmis la Loi !
Citer
0 #40 Le Guen 09-03-2018 13:45
Je garde un souvenir de Laurent comme quelqu'un de profondément humain. Toutes mes amitiés
Citer
 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +