Le 14 octobre 2018 se déroulera l’activité d’étude du niveau 1.

Afin de nous encourager à progresser dans les deux voies de la pratique et de l’étude, Daisaku Ikeda écrit : « L’esprit de recherche est crucial en matière d’étude bouddhique. Être une personne dotée d’une foi forte et admirable ne signifie pas simplement avoir de grandes connaissances en matière de bouddhisme, mais plutôt agir et lutter avec ferveur pour kosen rufu, en étant toujours en contact avec l’esprit de Nichiren. Il n’y a pas de but final sur la voie de l’étude. Plus nous étudions, plus nous approfondissons non seulement nos connaissances, mais aussi notre foi et notre pratique. Si nous persévérons sincèrement dans la foi, en allant toujours de l’avant et en nous améliorons nous-mêmes, nous goûterons un état de vie d’une sagesse illimitée, en tant que personne qui “recherche véritablement la Voie” (Ecrits, 458). »*

Nous souhaitons à chaque participant une joyeuse et enrichissante activité.

Le Comité d’étude

Note (*) Foi, pratique et étude – Les bases du bouddhisme de Nichiren, Acep, 2018, p. 60.

Inscriptions

Cette activité d’étude du niveau 1 est ouverte à tous les pratiquants. Pour vous inscrire, vous pouvez :
• opter pour l'inscription en ligne sur votre Espace personnel ACSF jusqu'au 31 juillet 2018.
• ou télécharger le bulletin d'inscription (.pdf), à imprimer, compléter et envoyer à l'adresse indiquée jusqu'au 31 juillet 2018 (cachet de la Poste faisant foi).

› La brochure du programme d'étude est publiée par l'ACEP : Valeurs humaines - Hors Série N° 8 - Etude bouddhique niveau 1
› Voir le programme d'étude ci-dessous.


Supports vidéos

Vidéo 1 : la foi [+]

Vidéo 2 : la pratique [+]

Vidéo 3 : l'étude [+]

Vidéo 4 : la Tour aux trésors [+]



Programme

Partie 1

La Soka Gakkai – un mouvement fondé sur l’étude bouddhique – « Se fonder sur les écrits de Nichiren »
Extraits des commentaires de D. Ikeda, parus dans Foi, pratique et étude, Acep, 2018.
  1. L’étude bouddhique au sein de la Soka Gakkai, p. 49-51 « Quel est le but (…) disciples de Soka. »
  2. La Soka Gakkai – un mouvement fondé sur l’étude bouddhique, p.74-76 « Se fonder (…) sortis de la terre. »
  3. - Lire les écrits de Nichiren comme s’ils nous étaient adressés personnellement, p. 52-53.
    - L’importance de lire les écrits de Nichiren quand nous nous retrouvons dans une impasse, p. 54-55.

Partie 2

Extraits des écrits de Nichiren
  1. La composition du Gohonzon
    « (…) renonçant très clairement à se servir des moyens opportuns [cf. SdL-II, 62] et sans accepter un seul verset d’aucun autre sûtra [cf. SdL-III, 92], précisément comme le Sûtra du Lotus enseigne à le faire, ils peuvent entrer dans la Tour aux trésors du Gohonzon. C’est vraiment rassurant! Faites autant d’efforts que possible dans l’intérêt de votre prochaine vie. Le plus important, c’est que la récitation de Nam-myoho-renge-kyo est la seule voie menant à la bouddhéité. Mais cela dépend de la profondeur de votre foi car la foi est la base de la Loi bouddhique. » (Écrits, 840)
  2. Les enseignements oraux « “Le grand vœu” désigne la propagation du Sûtra du Lotus » (OTT, 82).
  3. La réalité ultime de tous les phénomènes
    « Exercez-vous dans les deux voies de la pratique et de l’étude. Sans pratique ni étude, il ne peut y avoir de Loi bouddhique. Vous ne devez pas seulement persévérer vous-même ; vous devez aussi enseigner aux autres. Pratique et étude proviennent toutes deux de la foi. Enseignez aux autres au mieux de vos capacités, ne serait-ce qu’une phrase. » Écrits, 390
  4. Sur l’atteinte de la bouddhéité en cette vie
    « Un esprit assombri par les illusions de l’obscurité inhérente à la vie est comme un miroir terni. Une fois poli, il deviendra inéluctablement un clair miroir réfléchissant la nature fondamentale de tous les phénomènes ou réalité essentielle. Faites surgir une foi profonde et polissez constamment votre miroir, jour et nuit. Comment le polir ? Seulement en récitant Nam-myoho-renge-kyo. »
  5. La Tour aux trésors
    « À l’époque de la Fin de la Loi, il n’existe pas d’autre Tour aux trésors que ces hommes et ces femmes qui croient au Sûtra du Lotus. Par conséquent, qu’ils soient éminents ou humbles, de haute ou de basse condition, ceux qui récitent Nam-myoho-renge-kyo sont en eux-mêmes la Tour aux trésors et l’Ainsi-Venu Maints-Trésors. Il n’existe pas d’autre Tour aux trésors que Myoho-renge-kyo. Le Daimoku du Sûtra du Lotus est la Tour aux trésors et la Tour aux trésors est Nam-myoho-renge-kyo. » (Écrits, 302)
  6. les huit vents
    « Les personnes vertueuses méritent ce qualificatif parce qu’elles ne se laissent pas emporter par les huit vents : prospérité, déclin, disgrâce, honneurs, louanges, critiques, souffrance et plaisir. Elles ne sont ni enivrées par la prospérité ni affligées par le déclin. Les divinités célestes protégeront à coup sûr celui qui ne plie pas devant les huit vents. Mais, si vous nourrissez une rancune déraisonnable envers votre seigneur, elles ne vous protégeront pas, malgré toutes vos prières. » (Écrits, 801)

Partie 3

Les bases du bouddhisme de Nichiren pour la nouvelle ère du kosen rufu mondial
  • A. La vie de Nichiren et ses enseignements
  • B. Nam-myoho-renge-kyo
  • C. L'atteinte de la bouddhéité en cette vie
  • D. Les dix états
  • E. La foi, la pratique et l'étude
  • F. Le changement du karma
  • G. La lignée et la tradition de l’humanisme bouddhique
 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +