Pour le mois d'octobre 2021, les forums jeunesse auront pour thème la paix.

Extrait 1

Où trouver alors la motivation capable d’insuffler l’énergie et l’inspiration qui nous sont nécessaires pour sortir de l’impasse actuelle ? Comment pouvons-nous œuvrer, avec joie et conviction, à la création d’une civilisation tournée vers la paix mondiale ?
Ici, j’aimerais recommander une nouvelle forme d’humanisme à caractère cosmologique, qui inclut l’être humain tout entier dans sa dimension universelle, en tant que moyen de transcender les limites existantes de l’humanisme et d’ouvrir la voie à suivre pour aller de l’avant. Car si l’idéologie tend à mettre en avant le dualisme et le conflit, et par conséquent à générer des attitudes discriminatoires et de rejet d’autrui, la tolérance est inhérente à une cosmologie qui cherche à inclure les autres.

(D. Ikeda, La Sagesse pour créer le bonheur et la paix, vol. 3, partie 2, Acep, p. 172.)


Extrait 2

« Développer les liens d’amitié est une manière de créer la paix, n’est-ce pas ? »
Oui. De même qu’une tapisserie délicate est faite de fils variés, si de nombreuses belles amitiés sont tissées de par le monde, tels des ponts enjambant les océans pour relier tous les pays les uns aux autres, elles contribueront à la création d’un monde heureux et en paix. Chérir l’amitié est très important, car l’amitié incarne l’humanisme et la paix. C’est le premier pas vers la réalisation d’une société idéale où les gens pourront vivre en harmonie.
Nombreux sont ceux qui ont depuis longtemps vérifié la justesse de cette observation : « Les mauvaises personnes se rassemblent toujours, tandis que les personnes vertueuses restent isolées. » Il va donc sans dire que, lorsque des individus aux intentions réellement sincères se réunissent enfin autour d’un grand projet commun, une formidable dynamique vertueuse se met en place. Telle est l’essence de la vraie compassion, de la véritable humanité.

(D. Ikeda, Dialogues avec la jeunesse, tome 1, Acep 2021, p. 81.)


Extrait 3

Engageons des dialogues !
Quand nous percevons la tristesse et la douleur
dans le regard des autres,
écoutons attentivement leurs paroles inquiètes
et rassemblons notre courage
pour mener un dialogue inspirant !
Ouvrons nos bras par empathie
et parlons avec une force vitale éclatante
de la véritable philosophie de l’espoir et
de la justice !
[…]
Poursuivons nos dialogues !
Le pouvoir qui existe en chacun
est illimité !
L’éveil d’un seul individu
entraîne une vague de revitalisation,
qui se répand d’une personne à une autre,
et soulève une multitude infinie
d’autres vagues.
« Un est la mère de dix mille. »
Par le dialogue,
nous semons les graines du bonheur
dans le cœur des gens
et les éveillons à leur noble mission dans cette existence.
Par le dialogue,
nous relions les cœurs et unissons le monde,
en établissant une citadelle de paix durable,
qui ne s’effondrera jamais.
Aujourd’hui encore, engageons le dialogue !

(D. Ikeda, La Nouvelle Révolution humaine, vol. 30, partie 1, Acep, p. 125-126.)


Ce support est à retrouver dans le numéro de Valeurs humaines du mois d'octobre 2021, accompagné de ressources complémentaires.
Valeurs humaines est le mensuel des associations Soka du bouddhisme de Nichiren. Abonnement / Achat au numéro

 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +