Thème pour la réunion du mois de septembre 2011. Pour la réunion de discussion du mois de septembre, nous vous proposons d’étudier la phrase ci-dessous, extraite des écrits de Nichiren, accompagnée de quelques commentaires.

Un simple mortel peut devenir bouddha en un instant. C’est le coeur du principe d’ichinen sanzen.
Nichiren Daishonin, Lettre à Nichimyô (L&T-III, 55)

Le principe d’ichinen sanzen (Trois mille mondes en un seul instant de vie) explique qu’un changement dans notre esprit ou dans notre attitude, à un moment donné, provoque un effet, dans les Trois Domaines de l’existence : la vie individuelle, la société et l’environnement. Avec les Dix Modalités (cf. thème de juin) et la possession mutuelle des dix états (cf. thème de juillet-août), cette présentation sur les Trois Domaines de l’existence complète le principe des « Trois mille mondes en un seul instant de vie ».

Les Trois Domaines de l’existence1

La diversité de la vie se manifeste dans trois domaines : celui de la vie individuelle (les cinq agrégats), celui de la société (les êtres vivants individuels) et celui de l’environnement.

• Le domaine des cinq agrégats est l’union temporaire des cinq éléments énumérés ci-dessous. Ils constituent la vie physique et psychique, et se concrétisent sous la forme d’un être vivant.

  • 1. La forme est l’aspect physique de la vie.
  • 2. La perception est la fonction de recevoir des informations extérieures grâce aux six racines des sens (la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher et l'esprit – ou mental).
  • 3. La conception. est la fonction qui nous permet de former des idées ou concepts à partir de ce que nous avons perçu.
  • 4. La volition est la volonté d’entreprendre des actions en réponse à ce que nous avons perçu et conçu.
  • 5. La conscience est la faculté de discernement de la vie.

• Le domaine des êtres vivants consiste en individus formés par une union temporaire des cinq agrégats. Ils diffèrent les uns des autres par leur état de vie dominant.

• Le domaine de l’environnement désigne tous les êtres vivants résidant dans un environnement. Leurs différents états de vie se manifestent sur la terre où ils habitent.

Si le coeur change, tout change

« Notre vie est originellement inséparable de celle de l’univers lui-même. Chez toute personne se trouve le trésor de tout l’univers. Chaque être humain représente l’existence la plus précieuse. C’est pourquoi la détermination fondée sur la croyance nous permet de nous “changer” nous-même, ainsi que notre famille, notre région, notre pays et le monde entier, pour tout orienter vers l’espoir, le bonheur et la paix. Telle est la mise en pratique de l’enseignement suprême d’ichinen sanzen. Cela revient à lutter pour élever l’état de vie de toute l’humanité. (...) En pratiquant la Loi merveilleuse, une personne, puis une autre, peuvent changer leur état de vie pour s’élever vers l’état de bodhisattva et de bouddha. C’est ainsi que l’on peut réaliser une société idéale où s’épanouissent la paix et l’éducation. Kosen rufu correspond à une lutte incessante vers la révolution humaine et à un défi pour la réalisation de la paix mondiale. »2

Notre attitude intérieure détermine tout

« Rejetons les phrases telles que: “Ça ne changera rien” ou “C’est impossible”. Quelles que soient les circonstances dans lesquelles nous nous trouvons actuellement, disons-nous : “Je finirai certainement par gagner !”, “J’ai la famille la plus merveilleuse qui soit !” et “Je suis la personne la plus heureuse au monde !” »3

Notes

  • 1. Cette partie est un commentaire du comité d’étude, non de Daisaku Ikeda.
  • 2. D&E-avril 2001, 72.
  • 3. D&E-décembre 2001, 60.
Ajouter un Commentaire


 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +