Lundi 23 avril dernier, la commission permanente de la Fédération des communautés bouddhistes d’Espagne (FCBE) et la délégation de la Soka Gakkai, autour de M.Minoru Harada, président de la Soka Gakkai, en compagnie d’Enrique Caputo, président de l’Union bouddhiste d’Espagne (UBE) et directeur général de la SGI-Espagne, se sont rencontrées à Madrid.

Le président fondateur de la FCBE, Antonio Minguez, a remis à M.Harada un certificat pour Daisaku Ikeda en remerciement des actions de la SGI-Espagne pour le développement du bouddhisme en Espagne.

En retour, M. Harada a transmis un message de M.Ikeda qui remercie la FCBE pour la confiance et le soutien qu’elle a témoignés toutes ces années et témoigne toujours envers la SGI-Espagne ainsi qu’envers la SGI. Dans son message, M. Ikeda, précise recevoir ce certificat au nom de tous les pratiquants d’Espagne et du monde entier. Il a ajouté que la SGI se fonde sur l’enseignement de Shakyamuni et de Nichiren et qu’une tâche décisive doit être accomplie par la religion au XXIe siècle : transmettre le souffle de vie de la spiritualité inhérente à chaque être humain, afin que les valeurs spirituelles puissent exprimer toute leur richesse.

Rencontre à Madrid entre la FCBE (3e à partir de la gauche : Antonio Miguez, président fondateur), la SGI-Espagne et une délégation de la SGI (2e à droite : Enrique Caputo et 3e à droite : Minoru Harada). [Seikyo Press]
Ajouter un Commentaire


 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +