Actualités

Insuffler espoir et confiance

Lettre de Réjane Bain, membre du consistoire Soka du bouddhisme de Nichiren

Il y a soixante-cinq ans, en février 1952, le jeune Daisaku Ikeda ouvre la voie de la transmission du bouddhisme de Nichiren, à Kamata1, sept ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +