Le mont Fuji. [DR]

Dans les derniers jours de sa vie, Nichiren Daishonin, conscient que sa santé déclinait, désigne Nikkô Shonin comme successeur.

Nikkô Shonin (1246-1333) fut le successeur de Nichiren Daishonin et son plus fidèle disciple. Il se convertit à son enseignement en 1258, alors qu’il étudiait le bouddhisme au temple Jissô-ji. A cette époque, en effet, Nichiren Daishonin se rendit dans ce temple pour faire des recherches dans sa bibliothèque de sûtras en vue d’écrire le Risshô Ankoku Ron (Traité pour la paix du pays par l’établissement de l'enseignement correct).

En l’acceptant comme disciple, Nichiren Daishonin le nomma Nikkô. Nikkô Shonin partagea l’exil du Daishonin à Izu et à Sado, et il convertit le seigneur de la région de Minobu, permettant ainsi à Nichiren Daishonin de se retirer dans cette région. Nikkô Shonin fonda enfin le temple qui devint plus tard le temple principal, Taiseki-ji, au pied du mont Fuji.

Peu avant son décès, Nikkô écrit un traité important, Les vingt-six articles de prévention de Nikkô, dont le but était de protéger la pureté des enseignements de son maître, Nichiren Daishonin. Il transfert alors l’intégralité de l’enseignement à son plus proche disciple, Nichimoku Shonin.

Le déclin de la Loi bouddhique

L’idéal du Sûtra du Lotus et de Nichiren Daishonin – que tous les êtres humains s’éveillent à leur état de bouddha – était d’une envergure qui dépassait de beaucoup les conceptions religieuses limitées de son époque.

Ainsi, même parmi les disciples aînés qui étaient censés suivre ses enseignements, de profondes divergences apparurent et ils se séparèrent en plusieurs écoles. Au sein même du courant qui avait reçu la transmission fidèle de ses enseignements par Nikkô Shonin, de très graves altérations se produisirent au fil des siècles.

Il fallut l’apparition de quelques grands maîtres, comme Nichikan Shonin au XVIIIe siècle, pour rétablir l’orthodoxie des enseignements. Malgré cela, dans la première partie du XXe siècle, en raison du laisser-aller et de la négligence de plusieurs Grands Patriarches et de certains moines, le bouddhisme de Nichiren fut bien près de s'éteindre...

Commentaires   

0 #1 Lonan 26-01-2017 13:20
Ou puis-je trouver les 26 articles de prévention de Nikko Shonin ?
Citer
 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +