Le bouddhisme de Nichiren a pour but de permettre à tous les êtres humains de se forger un bonheur profond, tout en aidant les autres à faire de même. C'est la voie de la pratique pour soi et pour les autres.

Les trois piliers du bouddhisme de Nichiren

La foi, la pratique et l'étude sont les trois piliers du bouddhisme de Nichiren, qui écrit :

Exercez-vous dans les deux voies de la pratique et de l’étude. Sans pratique ni étude, il ne peut y avoir de Loi bouddhique. Vous ne devez pas seulement persévérer vous-même ; vous devez aussi enseigner aux autres. Pratique et étude proviennent toutes deux de la foi.
Nichiren, La réalité ultime de tous les phénomènes, Ecrits, 390.


La foi

Le bouddhisme est la religion du caractère sacré de la vie. La foi correspond à révérer la vie, honorer la nature de bouddha de chaque personne, s'appuyer résolument sur la Loi bouddhique afin d'oeuvrer à son propre bonheur et celui des autres, et en vérifier les résultats concrets dans sa vie.

Lire :
 Articles sur le thème de la foi



La pratique pour soi et pour les autres

La pratique bouddhique comporte la récitation biquotidienne de Nam-myoho-renge-kyo, ou Daimoku, devant le Gohonzon, l'objet de culte établi par Nichiren et la récitation de deux passages du Sûtra du Lotus, ou Gongyo ; et les efforts pour oeuvrer au bonheur des autres et mener des dialogues inspirants, notamment au sein d'une réunion de discussion locale.

Lire aussi :
 Articles sur le thème du dialogue
 Articles sur le thème du respect



L'étude

Etudier, par soi-même ou en petits groupes, les textes fondateurs du bouddhisme est indispensable pour qui veut mettre correctement en pratique cet enseignement et être en mesure de soutenir les autres. L'étude donne l'orientation à la pratique et alimente la foi. Le mouvement Soka organise de manière régulière des activités d'étude permettant aux pratiquants de tester leur compréhension des enseignements bouddhiques.

Lire :
 Articles sur le thème de l'étude bouddhique


Commentaires   

+2 #3 Aubin 16-08-2017 16:07
Nam myoho renge kyo, qui dit mieux ? Voilà une religion (Bouddhisme) dont la vertu première est celle de rassurer, d'apporter la paix intérieure...Quoi de plus normal? j'y suis et j'y reste !
Citer
+8 #2 mbra 09-02-2017 06:33
Pour moi, le bouddhisme est une religion de sagesse sans égal, et Nam-myoho-renge-kyo est le plus grand de tous les mots. Le Sûtra du Lotus est comme un grand médecin qui transforme le poison en élixir.
Citer
+5 #1 AWI 10-08-2016 10:21
Je pense que pour moi le bouddhisme est une religion concrète. La pratique et l'étude pour soi-même et pour les autres.
Citer
 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +