Réflexions

Cinq idées reçues sur le bouddhisme

Le bouddhisme, malgré la sympathie qu’il suscite, demeure aux yeux du grand public une spiritualité aux contours flous... Comment s'y retrouver parmi la diversité des courants et des écoles, et le foisonnement de concepts peu familiers ? Le bouddhisme de Nichiren, en particulier, a de quoi bouleverser toutes les idées reçues ! Petit tour d’horizon.

Le temps sur la voie bouddhique

Le bouddhisme propose une voie de développement – la “révolution humaine” – qui, comme toute voie spirituelle, s'assimile plus à une course de fond qu'à un sprint... Ainsi, il est certain que la personne qui persévère correctement dans sa pratique peut expérimenter un épanouissement significatif au fil du temps.

Avidité et altruisme

La crise, qui ne date pas d’hier, conduit d’éminents économistes à interroger des notions morales : cupidité, avidité, inégalité. Les penseurs bouddhistes apportent aussi leurs contributions dans ce débat mondial.

La force constructive du respect

Le respect est indispensable à la vie collective. Autrefois, les relations entre les individus étaient parfaitement codifiées. Aujourd’hui, il n’en va plus de même. Respecter l’autre, se respecter, se faire respecter, qu’est-ce qui entre en jeu, finalement, dans le respect ?

Le courage

Les enseignements bouddhiques sont connus pour accorder une grande importance à la sagesse, et il est facile de voir pourquoi. Le manque de sagesse, ou ignorance, est la cause de bien des problèmes qui affectent la société humaine, aux échelles aussi bien globales que locales.

 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +