Quinzaine d'étude

L’humanisme bouddhique, une tradition

Pendant la deuxième quinzaine du mois de juin, nous allons étudier la lignée et la tradition de l’humanisme bouddhique (partie 1), dont le point de départ se trouve dans l’enseignement du bouddha Shakyamuni empreint d’une profonde compassion pour tous les êtres humains.

Se fonder sur les écrits de Nichiren

Pour la quinzaine d'étude du mois de mai. La foi, la pratique et l’étude sont la force motrice du développement et de la victoire de tous les pratiquants de la SGI. Dans ce numéro, nous allons aborder l’étude.

Transformer notre état de vie

Pour la quinzaine d'étude du mois d'avril. La foi, la pratique et l’étude sont la force motrice du développement et de la victoire de tous les pratiquants de la SGI, bodhisattvas sortis de la terre depuis le temps sans commencement. Notre pratique de bodhisattva comprend essentiellement la pratique pour soi et la pratique pour les autres.

La voie du dialogue

Pour la quinzaine d’étude du mois de février, nous vous proposons d’aborder le thème du dialogue, sur la base d’une phrase d’un traité de Nichiren Daishonin, commentée par Daisaku Ikeda.

“Parvenir au bonheur” implique un comportement actif

Le but de notre pratique bouddhique est de bâtir un état de bonheur éternel dans notre propre vie et d’aider les autres à faire de même. Pour le mois de novembre, étudions, avec des encouragements de Daisaku Ikeda, la deuxième des cinq orientations éternelles de la Soka Gakkai : « la foi pour parvenir au bonheur ».

 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +