En ce 26 janvier 2021, date anniversaire de la fondation de la SGI, Daisaku Ikeda signe sa 39e proposition pour la paix annuelle, sous le titre « La création de valeurs en temps de crise ». Dans ce texte, il salue l’entrée en vigueur du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) et demande une coopération internationale pour lutter contre la pandémie.

Résumé :

M. Ikeda appelle à une plus grande coopération mondiale pour traiter des problèmes clés de notre époque : la pandémie de la COVID-19, la crise climatique et la nécessité de débarrasser le monde des armes nucléaires. Ces questions ne sont pas délimitées par les frontières nationales et ne peuvent être résolues par un seul gouvernement ou par une seule organisation. « Nos efforts communs pour répondre à la pandémie peuvent servir de base à une prise de conscience mondiale du rôle essentiel de la solidarité humaine dans la résolution des crises », commente-t-il.

En ce qui concerne la pandémie, il se félicite de la mise en place du dispositif COVAX qui vise à assurer l’approvisionnement et la disponibilité des vaccins contre la COVID-19 au niveau mondial. Il propose la tenue d’une réunion de haut niveau aux Nations unies pour traiter de la pandémie actuelle ainsi que la convocation d’un sommet de la jeunesse en ligne « qui voit au- delà de la COVID 19 » pour discuter du monde dans lequel les jeunes souhaitent vivre au lendemain de cette crise.

M. Ikeda souligne également les ravages économiques causés par la pandémie, dont on estime qu’elle menace les moyens de subsistance de 1,6 milliard de personnes, soit la moitié de la main-d’œuvre mondiale, et insiste sur la nécessité de promouvoir des initiatives de protection sociale au niveau mondial. Il appelle l’OCDE à jouer un rôle de premier plan dans ce domaine et dans la transition vers une économie verte et suggère que les ressources économisées sur les dépenses militaires soient allouées au développement des soins de santé et des services sociaux.

Après avoir proposé la mise en place de décennies d’action en faveur de l’abolition des armes nucléaires, M. Ikeda se félicite de l’entrée en vigueur, en ce 22 janvier 2021, du Traité des Nations Unies sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN). C’est, dit-il, « un événement pivot qui ouvre une nouvelle ère » et qui stimulera un changement de paradigme dans l’approche de la sécurité. Il appelle le Japon à participer à la première réunion des États parties au TIAN, afin de créer les conditions qui permettront de garantir une future ratification.

Il propose qu’un forum de discussion sur la relation entre les armes nucléaires et les Objectifs de Développement Durable des Nations unies (ODD) soit organisé lors de la première réunion des États parties au TIAN.

Dans l’optique de la conférence des Parties chargée d’examiner le Traité sur la non- prolifération des armes nucléaires (TNP), prévue en août 2021, M. Ikeda appelle également à un débat sur la véritable signification de la sécurité à la lumière des crises liées à l’urgence climatique et à la pandémie.

Il souhaite que le document final de la Conférence de révision comporte un engagement de non-utilisation des armes nucléaires et le gel de toute forme de développement d’armes nucléaires jusqu’en 2025.

Une déclaration du président de la Soka Gakkai, Minoru Harada, saluant l’entrée en vigueur du TIAN, a été également publiée en ce 22 janvier.

La SGI a par ailleurs cosigné une déclaration interconfessionnelle avec plus de 170 autres groupes religieux, disponible en anglais ici.

La Soka Gakkai internationale (SGI) est une organisation bouddhiste mondiale qui a pour vocation de promouvoir la paix, la culture et l’éducation en se fondant sur la philosophie humaniste du bouddhisme de Nichiren. La SGI est une association internationale affiliée à la Soka Gakkai, et une ONG de statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations unies. Chaque année, depuis 1983, son président, Daisaku Ikeda, publie une proposition pour la paix le 26 janvier pour marquer l’anniversaire de la fondation de la SGI.


Source : Communiqué de la Soka Gakkai. Tokyo, le 26 janvier 2021 / Kyodo JBN.

Ajouter un Commentaire


Commentaires   
0 #3 Philippe 14-05-2021 17:18
Les propositions 2021 apportent un grand espoir pour l'Humanité. Merci Sensei.
Citer
+1 #2 Nadia 26-01-2021 19:56
Pour le Bonheur en ce Monde. Merci de tout
coeur!
Citer
+1 #1 Sophie 26-01-2021 09:33
Merci Senséï ! Cette déclaration crée l'espoir dans mon coeur !
Citer
 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +