Actualités

Le dialogue pour répandre l’espoir

Lettre de Cathy Mahuet, responsable nationale des femmes du mouvement Soka.

« Nichiren décrit le Sûtra du Lotus comme “un moyen secret de mener tous les êtres vivants à la bouddhéité”1, mais, fondamentalement, tout part d’une seule personne, d’un seul individu. C’est seulement si nous pouvons permettre à la personne qui nous fait face d’atteindre la bouddhéité qu’il sera possible de permettre à tous les êtres humains d’y parvenir également. Voilà pourquoi Nichiren affirme qu’il faut commencer par aider une seule personne à atteindre l’illumination. »2

De l’importance de l’instant présent

Lettre de Jean-Claude Gaubert, porte-parole du consistoire Soka du bouddhisme de Nichiren.

A l'époque où j’ai débuté mon engagement pour la paix, au sein du département de la jeunesse, j’ai gravé en moi un encouragement de Daisaku Ikeda qui m’a accompagné toute ma vie : « Cinq ans d’efforts intenses dans votre jeunesse détermineront le futur de votre vie, et l’éternité de votre vie. »

Un grand but fait naître un grand espoir

Lettre de Betty Mori, membre du consistoire Soka du bouddhisme de Nichiren.

Chaque année, lors du passage de l’hiver au printemps, nous « renaissons » avec un regain de vitalité et une détermination renouvelée. C’est traditionnellement le mois de la jeunesse, au sein de notre mouvement.

Continuer à croire en nos rêves et garder espoir

Lettre de Akpéné Bernard, Nicolas Saradov et Toshi pour l’équipe nationale jeunesse du mouvement Soka.

Nous venons de lancer une dynamique de forums jeunesse partout en France, et nous sommes ravis de voir autant de jeunes se rassembler, dialoguer, se régénérer, s’encourager et s’inspirer mutuellement.

Proposition pour la paix 2021 : la création de valeurs en temps de crise

En ce 26 janvier 2021, date anniversaire de la fondation de la SGI, Daisaku Ikeda signe sa 39e proposition pour la paix annuelle, sous le titre « La création de valeurs en temps de crise ». Dans ce texte, il salue l’entrée en vigueur du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) et demande une coopération internationale pour lutter contre la pandémie.

Déclaration de Minoru Harada sur l'entrée en vigueur du Traité sur l'interdiction des armes nucléaires

Le président de la Soka Gakkai, Minoru Harada, se félicite de l'entrée en vigueur du Traité sur l'interdiction des armes nucléaires (TIAN), le 22 janvier 2021. Affirmant la longue tradition d'actions en faveur d'un monde exempt d'armes nucléaires de la Soka Gakkai, il appelle à une solidarité mondiale accrue pour atteindre cet objectif et au passage d'une sécurité centrée sur l'État à une sécurité centrée sur les personnes.

 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +