Les armes nucléaires occupent le sommet de la pyramide de la violence. Une violence qui influe considérablement sur notre vie quotidienne, sous la forme de conflits, de méfiance, de criminalité, de violence domestique et d'abus. En toile de fond, se trouve une forme de violence passive et silencieuse, qui est le manque de préoccupation pour les souffrances des autres.

Cette exposition cherche à mettre en évidence la synergie entre les objectifs de sécurité humaine et ceux du désarmement, en particulier, celui des armes nucléaires. Elle se réfère également aux dimensions personnelles du désarmement, suggérant que la question des armes nucléaires nous donne l'occasion de changer fondamentalement notre mentalité. C'est le défi de passer d'une culture de la violence à une culture de paix.

Cette exposition créée par la SGI a été lancée le 8 septembre 2007 à New York lors d'un forum de la société civile pour sensibiliser l'opinion publique à la question des armes nucléaires. Elle est également une réponse à l'appel lancé par le président de la SGI, Daisaku Ikeda, pour la création d'une Décennie de l'action du peuple pour l'abolition des armes nucléaires, telle qu'il la présente dans sa proposition pour la paix de 2006.

Depuis sa création, l'exposition a été présentée dans plus de 230 villes, dans 31 pays et territoires, et dans 9 langues différentes.

› En savoir plus sur le site de la SGI.

 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +