Le 26 février 2020, l’ACSF a accueilli, pour la première fois, une réunion de l’association interreligieuse Artisans de Paix au centre bouddhique Soka de France à Paris.

« A l’origine de l’association Artisans de Paix, se trouve la conviction partagée qu’il ne peut y avoir de paix sur terre que si une entente entre les religions est instaurée. »1 Le mouvement Soka, représentant la tradition bouddhique, en plein accord avec cette vision, a participé, aux côtés d’intervenants des traditions catholique et musulmane, à un séminaire sur le thème : « Explorer les Demeures spirituelles des Artisans de Paix ».

Les intervenants

  • Paula Kasparian, docteur ès lettres et ès sciences économiques en épistémologie et histoire de la pensée, présidente d'Artisans de Paix.
  • Père Jean-Pierre Allouchery, chanoine titulaire du chapitre de la Cathédrale Saint-Louis.
  • Hajj Abdel Hafid Benchouk, représentant de la voie soufie Naqshbandi en France et chargé de mission de la Fraternité islamique des Artisans de Paix.
  • Jean-Luc Castel, chargé de mission de la Fraternité bouddhique des Artisans de Paix

Artisans de Paix

Refondée en 2015, cette association vise à « créer un institut spirituel itinérant qui a pour but de contribuer de façon suivie à la paix mondiale, avec le concours des religions. Cet institut réunit, dans le respect scrupuleux de la doctrine et des rites propres à chacune des religions concernées, des hommes et des femmes de bonne volonté et de décision appartenant aux domaines scientifique, éthique et spirituel, s’engageant solidairement dans une voie de croissance en humanité. Il favorise l’émergence de Fraternités Artisans de Paix, déterminées chacune par les différentes traditions religieuses représentées. »
› Retrouvez les activités de l'association sur : www.artisans-de-paix.org

Tiré de La voie purificatrice de la vie spirituelle, paru dans Valeurs humaines n°116, juin 2020, p. 34-35.

Ajouter un Commentaire


Commentaires   
0 #3 Christiane 28-06-2020 09:43
Bonjour,
Dans ma famille nous avons trois religions représentées et chacun -es sont attentifs à l'autre avec parfois des crispations aussi quand on peut donner l'exemple que ces colloques existent c'est une avancé pour la tolérance entre nous.
Citer
0 #2 Joëlle 22-06-2020 21:47
Quelle belle initiative : la rencontre a-t-elle été enregistrée? Il serait bien de pouvoir la diffuser auprès des personnes intéressées qui ne vivent pas en France.
Citer
0 #1 Nadia 02-06-2020 20:04
Merci!
Citer
 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +