Le 6 mai dernier, la SGI-Allemagne, mouvement boudhiste Soka d'Allemagne, a participé au Vesak, avec dix-sept autres organisations bouddhistes. Cette fête traditionnelle célébre la naissance, l'Eveil et le décès du bouddha Shakyamuni.

L'événement, qui a rassemblé 2000 personnes, a été organisé par la Ville de Francfort. Chaque organisation bouddhiste a eu l'opportunité de se présenter, sous la forme de représentations, allocutions et exposés.

Le Pr Wolf Singer, neurophysiologiste renommé, a prononcé un discours sur les effets positifs de la méditation sur le cerveau.

Un représentant de la SGI-Allemagne a expliqué l'histoire du bouddhisme de Nichiren et son développement à partir du Sûtra du Lotus. Puis, un pratiquant, le Dr. Mathias Becke, est intervenu pour parler du principe bouddhique des Trois poisons, qui explique les trois impulsions destructrices – avidité, colère et ignorance – qui sont à la base de la souffrance humaine. Il a souligné que, puisque ces maux sont créés par les être humains, il est en leur pouvoir de les résoudre, et a mis en avant le fait que chaque personne possède un potentiel insoupçonné.

Une démontration de la pratique du bouddhisme de Nichiren a été exécutée, ainsi qu'une danse symbolisant la lutte contre l'arrogance.


Traduit de l'anglais SGI-Germany participates in Vesak Festival, sur le site de la SGI.

Le Dr. Becke durant son allocution.

Ajouter un Commentaire


 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +