Le 21 septembre, Journée nationale de l'arbre au Brésil, l'Institut Soka Amazonie près de Manaus a lancé une initiative pour planter un arbre en l'honneur de chaque victime brésilienne de la Covid-19, en réponse au bilan tragique de la pandémie.

Plus de 100 000 arbres seront plantés sur une période de quatre ans. Ce projet « Mémorial de la vie » est soutenu par la Fundacao Rede Amazonica, branche caritative de la principale chaîne de télévision de l'État d'Amazonas.

Les 15 premières plantations symboliques ont eu lieu au Club des travailleurs du SESI à Manaus. Des espèces indigènes comme le cèdre, le palissandre, le peroba et l'ipe amarelo ont été plantées. Les semis ont été cultivés dans la pépinière de l'Institut Soka Amazonie, et tous sont géoréférencés.

Le président de l'Institut Soka Amazonie, Edison Akira Sato, a déclaré : « Ce projet vise à rendre hommage aux victimes de la Covid-19 et à réconforter leurs familles, à perpétuer leur souvenir en plantant des arbres et à créer des bénéfices pour la collectivité et l'environnement. » Le juge Adalberto Carim Antonio, juge principal de la Cour de l'environnement de l'État, s'est dit fier que la population de l'État d'Amazonas contribue à protéger l'environnement de cette façon.

Phelippe Daou Jr, PDG de Rede Amazonica TV Group, a rendu hommage aux travailleurs de la santé qui luttent contre la Covid-19, et Claudio Barrella, vice-président du syndicat de l'industrie de l'État d'Amazonas, a comparé le besoin d'eau des arbres au besoin d'amour et d'affection des êtres humains. Takahiro Iwato, Consul général adjoint du Japon à Manaus, a également participé et planté un arbre.

Dans la mesure du possible, chaque arbre portera le nom d'une victime, et pour celles de l'État d'Amazonas, leurs familles pourront participer à la plantation. L'Institut Soka espère que les habitants de Manaus s'impliqueront et prendront soin des arbres.

Dans le cadre de la cérémonie de lancement, les participants ont également signé la Charte de la Terre, une déclaration de valeurs et de principes communs pour un avenir durable.

L'Institut de recherche environnementale Soka Amazonie a été fondé en 1992 par Daisaku Ikeda. Il mène des recherches sur la conservation de l'écosystème mondial, possède une banque de semences d'espèces d'arbres amazoniens et entreprend des initiatives de reforestation et d'éducation environnementale. L'Institut est soutenu par Brasil Soka Gakkai International (BSGI), qui a contribué à la création de ce projet.

Issu du communiqué de presse publié le 28/09 par l'agence PR Newswire.


› En savoir plus sur l'Institut Soka Amazonie

Ajouter un Commentaire


Commentaires   
0 #7 Anna 12-10-2020 20:47
C'est merveilleux. Je suis fière d'être membre SGI.
Citer
0 #6 Patricia 09-10-2020 11:42
Love it just hope that they also plant trees that have been destroyed.
Citer
0 #5 Catherine 06-10-2020 09:07
Merci infiniment pour cette “good news” ! Et courage pour la suite…
Citer
+1 #4 Jean-Louis 30-09-2020 12:53
Merci, honneur et immense respect !
Citer
+1 #3 Aubert 29-09-2020 16:00
C'est une initiative absolument merveilleuse !
Citer
+1 #2 Nathalie 29-09-2020 08:56
Quelle magnifique initiative !
Citer
+1 #1 Nadia 29-09-2020 08:45
Merci de tout coeur, pour une planète pleine d'harmonie.
Citer
 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +