Cher(e)s ami(e)s, veuillez trouver ci-dessous le message du président Ikeda à l’occasion du Nouvel An 2022. Il sera également publié dans le Valeurs humaines du mois de janvier.

“Ayons un cœur toujours jeune et rayonnant d’un espoir illimité”

Félicitations en ce début de l’Année de la jeunesse et du grand essor, qui rayonne d’une nouvelle énergie éclatante !

Aujourd’hui, alors que nous escaladons un nouveau sommet du kosen rufu mondial vers notre centième anniversaire en 2030, de nouveaux pratiquants unis par de profonds liens karmiques apparaissent joyeusement partout dans le monde, et notre mouvement pour la paix, la culture et l’éducation ne cesse de se développer.

Au moment où l’humanité est confrontée à de nombreux et graves défis, vous, mes chers amis, avez prié avec plus de force que jamais pour la sécurité de vos sociétés et renforcé davantage votre cohésion afin de mener des actions pour le bonheur et le bien-être des autres. Nichiren Daishonin, le Bouddha de l’époque de la Fin de la Loi, applaudirait à coup sûr vos efforts.

Quand les temps sont difficiles, la voie du mouvement Soka consiste à faire surgir le « cœur d’un roi-lion »1 et à relever les défis qui se dressent devant nous en nous appuyant sur la « stratégie du Sûtra du Lotus »2 – c’est-à-dire la foi dans la Loi merveilleuse. En transformant notre karma en mission et en surmontant victorieusement tous les obstacles, nous pouvons montrer le grand pouvoir bénéfique de la Loi merveilleuse. Ainsi nous faisons du lieu où nous nous trouvons la scène où se déroule l’histoire éternelle d’un grand essor et d’une joie sans cesse renouvelée.

Pour puiser dans ce pouvoir latent, inhérent à la vie de chacun, la clé est de prier avec le grand vœu de réaliser kosen rufu, de réciter Nam-myoho-renge-kyo tel un lion qui rugit et de nous unir solidement avec nos compagnons dans la foi selon le principe « différents par le corps, un en esprit ».

Nichiren Daishonin déclare : « Celui qui comprend pour la première fois que son esprit [ou sa vie] est depuis toujours le bouddha ressent une joie immense. Réciter Nam-myoho-renge-kyo est la plus grande de toutes les joies. » (OTT, 211-212).

Avec une joie sans pareil, en reconnaissant la dignité de notre vie et celle des autres qui possèdent également le potentiel de la bouddhéité, avançons à grands pas dans notre révolution humaine et contribuons ainsi directement au développement de kosen rufu et à la paix dans le monde.

Cette année marque le soixante-quinzième anniversaire de ma première rencontre avec mon maître, Josei Toda3, et le début de mon voyage à ses côtés, dans un esprit d’unité entre maître et disciple. M. Toda disait souvent : « Dans la vie, avoir de l’espoir est crucial. Tant que vous avez de l’espoir, vous pouvez toujours aller de l’avant. Vous pouvez relever n’importe quel défi, et le surmonter. » Je le revois aussi déclarant : « Celles et ceux qui mènent leur vie jusqu’au bout avec un esprit et un état de vie jeunes sont véritablement admirables. »

Continuons à encourager et à soutenir chaleureusement les pratiquants du département de la jeunesse et du groupe Avenir, trésors de la Soka Gakkai et de l’humanité, et allons de l’avant à leurs côtés, en gardant nous-mêmes un cœur toujours jeune et rempli d’un espoir illimité.

Mon épouse et moi prions avec encore plus d’ardeur pour la santé, la longévité, le bonheur, la sécurité, le succès et la victoire de chacune et chacun d’entre vous ainsi que de vos familles.

Tous mes meilleurs vœux à chacune et à chacun d’entre vous !

Nouvel An 2022
Daisaku Ikeda


Notes

  • 1. Écrits, 305.
  • 2. Écrits, 1011.
  • 3. Leur première rencontre eut lieu le 14 août 1947.
Ajouter un Commentaire


Commentaires   
0 #1 Nicole 09-01-2022 16:52
Merci Sensei prenez soin de vous
Citer
 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +