Lettre des responsables du département des étudiants du mouvement Soka

Dans l'histoire du mouvement Soka de France, les célébrations des 6 et 14 juin revêtent une signification particulière.

Il faut remonter en 1981 pour trouver leur origine au cours de deux événements. Cette année-là, lors de son séjour en France, Daisaku Ikeda propose de nommer le 6 juin « Jour de la SGI-Europe », et le 14 juin « Jour du département de la jeunesse française ».

En ce mois de juin, nous fêterons donc le 40e anniversaire de ces deux rendez-vous. La lecture du dernier volume de La Nouvelle Révolution humaine nous plonge dans ces événements fondateurs. Ils ont marqué un tournant dans le cœur des pratiquants de l’époque qui, depuis, ont renouvelé leur foi en l’avenir à travers leur commémoration, année après année.

« L’objet de ma visite est d’annoncer l’aube d’une nouvelle ère en Europe. Quand les jeunes s’éveillent à leur mission qui consiste à soutenir la génération suivante, à faire leur la philosophie du respect de la dignité de la vie, et à avancer sur la voie de la prospérité sociale, nous pouvons unir tous ceux qui sont divisés dans notre monde actuel. C’est le premier pas vers l’établissement de la paix. »1

De nouveau, projetons-nous vers l’avenir ! Notre prochaine étape sera l’année 2030 qui verra le 100e anniversaire de la fondation du mouvement Soka.

Au début de l’année, Daisaku Ikeda, dans son message du Nouvel An, annonce que la décennie qui s’ouvre est certes une période cruciale, mais que 2030 est une étape, un tournant vers un avenir de paix, et non un aboutissement. « Les dix prochaines années représentent une période cruciale pour l’établissement solide et la pérennisation du courant puissant de kosen rufu dans l’avenir éternel […]. Par conséquent, en cette année significative marquant le début de cette décennie, déployons des efforts, tout en allant de l’avant avec une joie et une harmonie toujours plus grandes, pour surmonter tous les obstacles qui se dressent devant nous. »2

Dans sa proposition pour la paix, il souligne : « L’année cible fixée [par l’ONU] par la Décennie d’action pour atteindre les ODD3 – 2030 – coïncide avec l’année du centenaire de notre mouvement. »4

Alors, le regard tourné vers 2030, puis vers les 100, 1000 prochaines années, diffusons largement les valeurs bouddhiques autour de nous, où que nous soyons. Entamons joyeusement des dialogues de cœur à cœur avec nos amis !


Notes

  • 1. D. Ikeda, La Nouvelle Révolution humaine, vol. 30, partie 1, Acep, p. 413.
  • 2. Message de Nouvel An, cf. Valeurs humaines n° 123, de janvier 2021, p. 6.
  • 3. ODD : les Objectifs de développement durable des Nations unies (ODD) sont un appel à l’action de tous les pays afin de promouvoir la prospérité tout en protégeant la planète. Consulter le site web
  • 4. Proposition pour la paix 2021, D&E-avril 2021, 62.
Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +