L’amour (ou son absence) peut être source de grands tourments… ou bien la source d’une formidable impulsion positive dans notre vie. Dès lors, comment aborder ce domaine avec sagesse ?


Une force nous permettant d’élargir notre cœur

« L'amour devrait être une force qui vous aide à élargir votre vie et à faire jaillir votre potentiel inné, en renforçant votre vitalité et votre dynamisme. C'est là l'idéal, mais, comme l'illustre bien le proverbe “l'amour est aveugle”, les gens ont tendance à perdre toute objectivité lorsqu'ils tombent amoureux. (…) Si vous essayez d’utiliser l’amour comme une fuite, le fait est que l’euphorie que cela vous procurera ne durera probablement pas longtemps. La plupart du temps, vous vous retrouverez avec des problèmes encore plus nombreux, et plus de souffrance et de tristesse. Vous aurez beau essayer autant que vous voudrez, vous ne vous enfuirez jamais de vous-mêmes. Si vous restez faible, la souffrance s’attachera à vos pas où que vous alliez. (…)
Par ailleurs, si vous aimez sincèrement quelqu’un, alors, grâce à cette relation, vous pouvez devenir une personne dont l’amour s’étend à toute l’humanité. Une telle relation sert à renforcer, élever et enrichir le domaine intérieur de votre vie. En définitive, les liens que vous établissez sont le reflet de votre état de vie. (…) L’amour idéal ne se développe qu’entre deux personnes sincères, mûres et autonomes. Il est donc essentiel que vous commenciez avant tout par polir votre propre personnalité. »
(D. Ikeda, Dialogues avec la jeunesse, Acep 2002, pp.98, 106-107.)

Se construire un soi fort et autonome

« (...) Il est facile de céder à nos faiblesses, à nos émotions et désirs personnels. La foi consiste à lutter contre ses faiblesses. Nichiren Daishonin enseigne “qu’il faut devenir maître de son cœur et non laisser son cœur devenir le maître”. Ce n’est que lorsqu’on est capable de maîtriser son cœur que nous pouvons prétendre être de véritables champions de la foi. »
D. Ikeda, La Nouvelle Révolution humaine, vol.7, p. 236.

Boîte à question

  • Comment votre pratique spirituelle vous a-t-elle permis d’épanouir votre vie sentimentale ?
  • L’amour peut être le nid de nombreuses illusions. Comment s’en libérer et mener une vie affective heureuse ?
  • Y-a-t’il un parallèle avec votre engagement dans la pratique bouddhique ?
  • Le bouddhisme accorde une place primordiale au respect. Comment cela rentre-t-il en jeu dans vos relations amoureuses ?
  • Racontez une expérience où vous avez transformé une souffrance affective en tremplin.

Pour aller plus loin...

  • Quelques réflexions sur l’amour : D. Ikeda, Dialogues avec la jeunesse, Acep, chap.7.
  • Devenir maître de son esprit : D. Ikeda, Commentaires du Traité sur l’atteinte de la bouddhéité en cette vie, Acep, chap.6.
  • Prendre la Loi pour appui : D. Ikeda, La Nouvelle Révolution humaine, vol.3, p.206-207.
  • Le mariage n’est pas gage de bonheur : D. Ikeda, La Nouvelle Révolution humaine, vol.5, p.190-204.
  • Valeurs humaines, juin 2013, Dossier sur l'amour

Paru dans Valeurs humaines n°53, mars 2015.

Si vous aimez sincèrement quelqu’un, alors, grâce à cette relation, vous pouvez devenir une personne dont l’amour s’étend à toute l’humanité. Une telle relation sert à renforcer, élever et enrichir le domaine intérieur de votre vie.


A lire dans le numéro de Valeurs humaines du mois de mars 2015.
Valeurs humaines est le mensuel des associations Soka du bouddhisme de Nichiren. › Abonnement / Achat au numéro

Ajouter un Commentaire


Commentaires   
0 #2 Marcel 29-12-2020 18:34
Peut on avoir des relations amoureuses entre pratiquants ?
Citer
+2 #1 Nadine 07-04-2015 18:21
J'ai partagé avec joie cette approche bouddhique de l'amour en toute liberté hier soir lors de ma réunion de discussion à Agen. Nous étions quatre femmes. Pour ma part, ce texte tombait à point nommé. Ma décision est de rencontrer l'amour qui permet de s'étendre à toute l'humanité. Mais y a t il des amour inutiles ? Je ne crois pas. Je pense que tout amour sincère, partagé est créateur de valeur quand il ne reste pas sur la base désirs et des illusions. Je découvre cette possibilité de vous écrire et c'est une grande joie. Comment peut on avoir accès aux autres commentaires ? Merci.
Citer
 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +