[DR]

Reconnu comme l'un des musées les plus dynamiques du Japon, le musée Fuji est dédié au renforcement des échanges culturels entre les nations. Non seulement il porte à la connaissance du public japonais les trésors de l'héritage culturel mondial, mais il possède aussi sa propre collection de 5 000 oeuvres d'art qu'il met à disposition des différents musées qui en font la demande. Il a sponsorisé en Corée du Sud, par exemple, l'une des plus éminentes expositions sur l'art occidental.

Fondé en 1983, à Hachioji, dans la banlieue de Tokyo, selon la devise « un musée créant des passerelles à travers le monde », le Musée Fuji est engagé dans un programme prolifique de collaborations avec des musées du monde entier. Ainsi, il a permis au Japon d'accueillir non seulement des collections aussi variées que celles des grands maîtres français, de l'artisanat de la Grèce antique et de l'art bouddhique des grottes de Dunhuang, en Chine, mais aussi des expositions thématiques comme « Napoléon sa vie, son époque », et « Le roi Ashoka, le Mahatma Gandhi et Nehru : le pouvoir bienveillant ».

Sa collection permanente d'art japonais est composée de paravents, de tableaux, d'esquisses, de sculptures, de poteries, d'objets laqués et de tissus ; ces articles ont été exposés dans un grand nombre de pays, de l'Amérique du Sud à l'Europe. Le musée possède aussi une exposition permanente d'art européen, allant de la Renaissance au XIXe siècle.


› Voir le site : www.fujibi.or.jp/en (anglais)

 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +