La parabole de la cité illusoire - 7e chapitre : “Parabole de la cité illusoire”. [© A. Oxborough - CC]

Des voyageurs entreprennent une longue expédition à la recherche de l'un lieu où se trouve un trésor. A mi-chemin, épuisés et découragés, les voyageurs veulent maintenant abandonner le voyage. Voyant cela, leur guide utilise ses pouvoirs magiques pour faire apparaître à l'horizon une grande cité fortifiée où ils pourront se reposer.
Après qu’ils se soient reposés, le guide fait disparaître l’illusion de la ville et leur annonce que la terre aux trésors n'est plus très loin, et les encourage à reprendre leur route.

Avancer avec espoir, ensemble

Je constate que ceux qui cherchent la voie se découragent à mi-chemin, incapables de gravir la route escarpée de la naissance, de la mort et des désirs terrestres ; c'est pourquoi j'utilise le pouvoir des moyens opportuns et prêche le nirvana pour leur procurer du repos (...) Pour obtenir la sagesse omnisciente du Bouddha, vous devez fournir des efforts diligents. (...) Les bouddhas, en leur qualité de guides, prêchent le nirvana pour procurer le repos. Mais, lorsqu'ils vous savent reposés, ils vous guident plus loin, vers la sagesse du Bouddha.
SdL-VII, 145-146.

Cette parabole rappelle que le Bouddha a prêché de nombreux enseignements provisoires afin de mener progressivement les personnes à la Véhicule unique, sa véritable intention.


« Retour au sommaire

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +