16 février 1222 Naissance à Kominato, province d’Awa. Ses parents le nomment Zennichi-maro.
Printemps 1233 A 12 ans, il entre au temple Seicho-ji pour étudier le bouddhisme en tant que disciple de Dozen-bo.
1237 A 16 ans, il devient moine et prend le nom de Zesho-bo Rencho.
1239 Il séjourne à Kamakura pour étudier le bouddhisme.
1242 Il quitte Kamakura pour retourner au temple Seicho-ji, puis se rend au temple Enryaku-ji sur le mont Hiei pour poursuivre ses recherches.
1246 Il quitte le temple Enryaku-ji pour étudier dans les provinces voisines.
1252 Après avoir étudié au temple Onjo-ji, il rentre au temple Seicho-ji.
28 avril 1253 Première récitation publique de Nam-myoho-renge-kyo et établissement de sa doctrine bouddhique au temple Seicho-ji. Il prend le nom de Nichiren.
Août 1253 Il part vivre à Matsubagayatsu, Kamakura.
1255 Il écrit Sur l’atteinte de la bouddhéité en cette vie.
1258 Il se rend au temple Jisso-ji à Iwamoto, dans la province de Suruga.
16 juillet 1260 Il adresse une remontrance à Hojo Tokiyori, au gouvernement de Kamakura: le Rissho Ankoku Ron (Traité sur l’établissement de l’enseignement correct pour la paix dans le pays).
27 août 1260 Persécution de Matsubagayatsu : La résidence de Nichiren Daishonin est attaquée par des adeptes du Nembutsu.
12 mai 1261 Exil sur la péninsule d’Izu.
22 février 1263 Gracié de son exil, Nichiren revient à Kamakura.
Automne 1264 Visite à Awa, où il prie pour le rétablissement de sa mère qui guérit.
11 novembre 1264 Persécution de Komatsubara.
Il est attaqué par des soldats du régent Tojo Kagenobu et est blessé au front.
14 novembre 1264 Il rencontre Dozen-bo, son ancien maître, au temple Renge-ji.
1268 Retour à Kamakura.
11 octobre 1268 Il écrit onze lettres de remontrance aux membres du gouvernement et aux moines.
10 septembre 1271 Remontrance à Hei no Saemon après avoir été convoqué par le gouvernement.
12 septembre 1271 Persécution de Tatsunokuchi.
Arrêté par Hei no Saemon, il lui fait à nouveau des remontrances. Emmené à Tatsunokuchi pour être décapité; il révèle sa véritable identité en tant que bouddha des Derniers Jours de la Loi.
13 septembre 1271 Le gouvernement l’assigne à résidence chez Homma Rokuro Zaemon à Echi, dans la province de Sagami.
5 octobre 1271 Il écrit Sur l’allègement des rétributions karmiques.
1er novembre 1271 Exil de Sado.
Nichiren arrive à Sammai-do, une hutte à Tsukahara, sur l’île de Sado.
17 janvier 1272 Il engage un débat religieux à Tsukahara avec les moines d’autres écoles et réfute leurs doctrines.
Février 1272 Il écrit L’héritage de la Loi ultime de la vie. puis achève le Traité pourouvrir les yeux, élucidant l’objet de vénération du point de vue de la personne.
20 mars 1272 Il écrit la Lettre de Sado.
Avril 1272 Installation à Ichinosawa, sur l’île de Sado.
25 avril 1273 Il écrit Le véritable objet de vénération, clarifiant l’objet de vénération au regard de la Loi, puis La véritable entité de la Loi, Sur les enseignements du Bouddha, Sur les prédictions du Bouddha et L’Entité de la Loi merveilleuse.
Février 1274 Gracié par le gouvernement.
13 mars 1274 Il quitte Ichinosawa pour se rendre à Kamakura, où il arrive le 26 mars.
8 avril 1274 Remontrance à Hei no Saemon.
12 mai 1274 Retraite au Mont Minobu.
16 avril 1275 Il écrit La Lettre aux frères puis le Traité sur le choix en fonction du temps en juin.
21 juillet 1276 Il écrit le S'acquitter des dettes de reconnaissance et Sur le comportement du Bouddha.
25 juin 1277 Il adresse au Seigneur Ema, de la part de Shijo Kingo, une lettre intitulée Lettre de pétition de Yorimoto - Yorimoto étant également le nom donné à Shijo Kingo.
1er janvier 1278 Il achève le Ongi Kuden (les Enseignements oraux).
Avril 1278 Début de la persécution d’Atsuhara.
Il écrit Sur les fleurs et les graines.
1er octobre 1279 Il écrit Sur les persécutions subies parie Bouddha.
Il écrit le même mois L’enseignement ultime enseigné par tous les bouddhas des trois phases de l'existence.
Janvier 1280 Transmet un document à Nikkô, Les cent six points de comparaisons.
Février 1280 Il écrit la Lettre à Niike.
8 avril 1281 Il écrit Sur les trais grandes lois ésotériques.
Novembre 1281 Installation au temple Minobu-san Kuon-ji, construit le même mois.
Septembre 1282 Il remet à Nikkô le Document de transfert de Minobu, désignant ainsi Nikkô comme son successeur et le responsable de la propagation de son enseignement.
8 septembre 1282 Il quitte le mont Minobu et arrive le 18 septembre à la résidence de l’un de ses disciples, lkegami Munenaka.
8 octobre 1282 Il choisit six moines aînés parmi ses disciples à qui il confie la protection du véritable bouddhisme.
13 octobre 1282 Décès de Nichiren Daishonin chez Ikegami Munenaka, après avoir écrit le Document de transfert d’Ikegami qui désigne Nikkô comme son successeur légitime. Dans ce document, il confie tous les enseignements à Nikkô et le nomme grand patriarche du temple de Kuon-ji du mont Minobu.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +