Prêché par Shakyamuni durant les huit dernières années de sa vie, le Sûtra du Lotus contient les principes les plus profonds de son enseignement. Ils y sont exposés avec élégance et de façon persuasive, à travers les diverses paraboles pour lesquelles le Sûtra est célèbre.

Un enseignement révolutionnaire

Ces principes sont si révolutionnaires qu'ils paraissent contredire ses enseignements précédents. Ainsi Nichiren Daishonin écrit :

Dans le Sûtra du Lotus, [Shakyamuni] discrédita soudain tout ce qu'il avait enseigné précédemment, ce qu'il enseignait ou ce qu'il enseignerait à l'avenir en déclarant que seul le Sûtra du Lotus était véridique. Naturellement, ses disciples eurent du mal à le croire. C'est alors que le bouddha Tahô apparut, pour témoigner de la véracité de ce que Shakyamuni avait enseigné, et tous les bouddhas venus des mondes des Dix Directions confirmèrent ce témoignage en tirant la langue jusqu'au ciel de Brahma.
Nichiren, L'enseignement pour l'époque des Derniers Jours de la Loi (L&T-III, 299)

C'est grâce aux enseignements des maîtres bouddhiques des époques ultérieurs que les principes implicites de ce Sûtra « difficile à croire et difficile à comprendre » (SdL-X) furent éclaircis.

Le monde de la croyance

Aussi, le lecteur du Sûtra du Lotus sera déçu s'il s'attend y trouver l'exposition méthodique d’un système philosophique. Le texte, avec ses longues listes de personnages, ses nombres astronomiques, ses formules et ses fréquentes répétitions, et ses paraboles si vivantes produit un effet incantatoire qui fait moins appel à l’intelligence qu'à l’émotivité.

Cela provient sans doute du fait que le bouddhisme Mahayana a toujours enseigné que sa vérité ultime ne peut pas être exprimée par des mots. Tout ce que le Sûtra peut faire est d’évoquer cette vérité en tournant autour. De cette manière, il exhorte l’individu à approcher la sagesse du bouddhisme par le chemin de la foi et de la pratique religieuse.


Extrait de la préface de Burton Watson au Sûtra du Lotus édité aux Indes Savantes.

Commentaires   

+1 #1 Elisé 13-08-2016 13:49
j'aime le bouddhisme de nichiren daishonin... merci
Citer
 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +