Lu, vu, entendu

Le monde à l'envers

L’Occident a découvert le Japon à deux reprises: au milieu du XVIe siècle, quand des marchands portugais y accostent et, deux cents ans plus tard, quand les États-Unis contraignent l’empire du Soleil-levant à s’ouvrir au commerce. Depuis, la culture japonaise ne cesse de fasciner ou d’interroger. L’ouvrage d’Elena Janvier en témoigne.

L’art brut et les gens ordinaires

La dénomination « art brut » fut inventée en 1944 par l’artiste plasticien Jean Dubuffet1 pour désigner les productions de personnes « indemnes de culture artistique », étrangères « au professionnalisme de l’art ». L’ouvrage Mondes imaginaires présente les oeuvres de ces créateurs autodidactes.

Heureux comme un saumon dans l’eau !

Le saumon est mon poisson préféré. Ce sont là, bien sûr, mes papilles qui parlent. Mais, depuis que j’ai lu avec ravissement le livre Saumon, du poète coréen Ahn Do-hyun, je ne peux m’empêcher de voir ce poisson d’un autre oeil. En un mot, dorénavant, je considère que le saumon est un être humain comme les autres...

Le Petit Prince

Parmi les témoignages les plus emblématiques de la possible universalité de l’homme, figure sans aucun doute l’oeuvre du pilote et écrivain français Antoine de Saint-Exupéry, auteur de la mythique histoire du Petit Prince.

Invictus

Comment une équipe de rugby pourrait-elle participer à la construction d’un peuple arc-en-ciel ? Dans le film Invictus1, de Clint Eastwood, on retrouve Nelson Mandela, élu président d’Afrique du Sud en 1994, et son combat pour la réconciliation nationale de son pays.

Rabindranath Tagore : s'exprimer librement

« Un pays est la création de l'homme. Un pays n'est pas seulement de la terre, mais du coeur. Un pays ne peut s'exprimer pleinement que si ses habitants s'expriment. »1 L'être humain est l'acteur principal du changement, comme l'enseigne le bouddhisme du Sûtra du Lotus. Cette citation de Tagore est l'occasion de mieux cerner l'un des aspects de ce processus de transformation, sous l'angle de la liberté d'expression.

Bonté divine !

Suite à une rencontre interreligieuse, un prêtre catholique, un rabbin, un imam et un moine bouddhiste se retrouvent mystérieusement enfermés dans une pièce. L’occasion, pour eux, de comparer, mettre en commun et tester leur croyance, non sans humour.

 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +