• L’adversité : un tremplin pour être heureux

    [photo: cuckove /CC]

    Thème pour les réunions de discussion de mars 2016. « Nul ne peut éviter les problèmes, pas même les sages ou les personnes vertueuses. » (Écrits, 685), écrit Nichiren. Les difficultés font donc partie intégrante de la vie. Alors autant apprendre à en faire des tremplins pour développer son humanité.

  • Partager la joie !

    Le bonheur recherché dans le bouddhisme n’est rien d’autre qu’une inaltérable joie de vivre. Un bouddha est profondément joyeux et cherche à communiquer cette joie aux autres.

  • Interprétons notre danse du bonheur et de la victoire dans un tourbillon de Daimoku

    Lettre de Betty Mori, membre du consistoire Soka du bouddhisme de Nichiren

    « Quand, partout dans le monde, les mères seront heureuses, nous connaîtrons la véritable paix dans le monde. »1 disait M. Toda.

  • L’économie du bonheur : colloque interreligieux à Nantes

    Dans le cadre de la série des colloques interreligieux « L’économie en question – Regards et apports des spiritualités et des religions », l’Association Cultuelle Soka du Bouddhisme de Nichiren (ACSBN) organise le quatrième et dernier colloque de la série, à Nantes autour du thème « L'économie du bonheur ».

  • Oser être heureux

    Face aux difficultés de la vie, la lassitude, la résignation ou le pessimisme peuvent s’installer à notre insu... Comment briser ces entraves insidieuses ? Où trouver l’énergie d’avancer avec espoir ? Ce sont les questions que nous vous proposons d’aborder lors des réunions de discussion de septembre.

  • Le bonheur pour soi et les autres

    Thème pour les réunions des mois de juillet-août 2013 :
    Qu'est ce que le bonheur véritable ? Quelle approche et quelle action adopter vis à vis d'un aussi vaste sujet ? Nous vous proposons de dialoguer à l’occasion des réunions de discussion des mois de juillet et d’août autour de la phrase de Gosho ci-dessous, accompagnée de trois extraits de discours de Daisaku Ikeda.

  • Contribuer au bonheur des autres

    Thème pour les réunions du mois de mai 2013 :
    Nous célèbrerons dans nos réunions de discussion du mois de mai le quarantième anniversaire de la création de l’Institut européen du mouvement Soka. En cette occasion, nous vous proposons de dialoguer autour du passage de Gosho ci-dessous, accompagné d’extraits de discours de Daisaku Ikeda. Il y est question de la fonction du bodhisattva qui, en partageant l’enseignement par le dialogue, contribue au bonheur et à la paix.

  • La bouddhéité existe en nous-même

    Thème pour les réunions du mois de novembre 2012 :
    Pour les réunions de discussion du mois de novembre, nous vous proposons de dialoguer autour de la phrase ci-dessous, commentée par Daisaku Ikeda, et de la table ronde qui suit.

  • Brillez tel un éclatant soleil de bonheur

    Mots d’encouragement de Daisaku Ikeda, président de la Soka Gakkai Internationale (SGI), parus dans le Seikyo Shimbun, quotidien affilié au mouvement bouddhiste Soka au Japon, le 11 avril 2012.

  • L'art du bonheur

    [DR]

    Le bouddhisme enseigne que le bonheur est le but de la vie. Ce n’est, cependant, pas quelque chose que l’on obtient facilement. Alors que les difficultés de l'existence se bousculent, nous sommes nombreux à ne pas réaliser ce but des plus fondamentaux, sauf peut-être pendant quelques brefs moments. Quelque chose arrive, les choses changent et avec les changements s’évanouit notre bonheur...

  • Désirant le bonheur de toute l’humanité

    Mots d’encouragement de Daisaku Ikeda, président de la Soka Gakkai Internationale (SGI), parus dans le Seikyo Shimbun, quotidien affilié au mouvement bouddhiste Soka au Japon, le 9 décembre 2011.

  • Engager le dialogue pour le bonheur de nos amis

    Mots d’encouragement de Daisaku Ikeda, président de la SGI parus dans le Seikyo Shimbun, quotidien affilié au mouvement bouddhiste Soka au Japon, le 12 novembre 2011.

  • Établir un état de bonheur inaltérable

    Thème pour la réunion du mois de décembre 2011 :
    Pour la réunion de discussion du mois de décembre, nous vous proposons d’étudier la phrase ci-dessous, extraite des écrits de Nichiren, accompagnée de quelques commentaires.

  • L’état de vie suprême de la bouddhéité existe en nous-même

    Mots d’encouragement de Daisaku Ikeda, président de la SGI parus dans le Seikyo Shimbun, quotidien affilié au mouvement bouddhiste Soka au Japon, le 7 octobre 2011.

  • Nous sommes tous des bouddhas

    Mots d’encouragement de Daisaku Ikeda, président de la SGI parus dans le Seikyo Shimbun, quotidien affilié au mouvement bouddhiste Soka au Japon, le 26 août 2011.

  • Ouvrir la grande voie du bonheur pour l’humanité, pour les dix mille ans à venir

    Mots d’encouragement de Daisaku Ikeda, président de la SGI parus dans le Seikyo Shimbun, quotidien affilié au mouvement bouddhiste Soka au Japon, le 26 mai 2011.

  • Le palais de notre vie est indestructible

    Mots d’encouragement de Daisaku Ikeda, président de la SGI parus dans le Seikyo Shimbun, quotidien affilié au mouvement bouddhiste Soka au Japon, le 24 mars 2011.

  • L'éveil ou état de bouddha

    [©nicolee_camacho /CC]

    Pour beaucoup, le mot « Bouddha » évoque l'image d'un être quasi-divin qui se tient en toute sérénité à distance du monde et de son tumulte. Il a atteint la paix du « nirvana », échappant ainsi aux souffrances, désirs et illusions qui affligent le commun des mortels...

  • L'état de bouddha existe en chacun de nous

    Thème pour la réunion du mois d'avril 2010:
    « On a cru que Shakyamuni était un être doté des Trois Vertus de souverain, maître et parent pour notre bien à nous, simples mortels, mais, au contraire, c'est le simple mortel qui le dota de ces Trois Vertus. »

 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +