• L'Institut de recherche Min-On

    Première table ronde organisée par le MOMRI avec des chercheurs en musicologie. Le 3 juin 2016, au centre de conférences TKP de Shinjuku, Tokyo. [© MOMRI]

    Fondé le 18 octobre 2014, l'Institut de recherche Min-On (MOMRI) est dédié à explorer et faire progresser le champ d'application de la musique en faveur de la paix.

  • Agir pour la paix

    Thème pour les réunions de discussion de novembre. Comment la valeur du respect de la dignité de la vie peut-elle servir de socle spirituel à toute la société ? En partageant cette conception à travers le dialogue de personne à personne. Tel est le principe bouddhique consistant à « établir l’enseignement correct pour la paix dans le pays ».

  • Plus jamais ça !

    Mobilisation des troupes, août 1914. [DR]

    Déclarée il y a cent ans, la guerre qu'on avait « der des der » est particulièrement meurtrière. Le conflit s'étend au monde entier. Sa commémoration marque la nécessité d'en transmettre la mémoire, en hommage à ceux qui vécurent cette tragédie et firent le sacrifice de leur vie.

  • Bâtir la paix dans la société

    Des grues en papier, symbolisant la paix. [© Michael Day /wikimedia-CC]

    Établir une société en paix, dans laquelle chacun peut mener une vie significative et heureuse, est le but des enseignements bouddhiques.

  • Paris pour la paix

    Le 10 janvier dernier, dans plusieurs villes en France et dans le monde ont eu lieu des manifestations sportives connectées en multiplex, « Paris pour la paix », afin de promouvoir les valeurs de la paix et du vivre ensemble.

  • Une vision de la paix dans le Sûtra du Lotus (extraits)

    Par Yoichi Kawada, directeur de l’Institut de Philosophie Orientale (IOP), Tokyo. Traduit de l'essai A Vision of Peace in the Lotus Sutra, publié dans Journal of Oriental Studies, vol. 17, 2007.

  • Exposition sur les propositions pour la paix

    L'ACSF a organisé une exposition ouverte au public l'après-midi du samedi 6 juin, au centre culturel de Paris-Opéra. Intitulée « Pour une paix durable - Propositions pour la paix de Daisaku Ikeda adressées aux Nations unies, 2008-2015 », cette exposition accompagnait la publication d'un recueil des huit dernières propositions pour la paix, aux éditions des Indes savantes.

  • Paix et guerre dans l'art

    Françoise Coutant, Oubliée, 120 x 200 x 200 cm - métal, résine, papier.

    Depuis que les hommes ont pris des pinceaux pour peindre, des outils pour graver ou sculpter, du papier et de l'encre pour écrire, ils ont dépeint la guerre. Mais, lorsqu'il s'agit de trouver des images de paix, la tâche est moins facile.

  • Conférence « Bouddhisme et Paix » organisée par la SGI-Belgique

    Le 12 octobre, la SGI-Belgique a organisé une conférence intitulée « Bouddhisme et Paix ». Cet événement, tenu au Centre Culturel Soka de Bruxelles a réuni Bertrand Rossignol, docteur en histoire des religions de l'École Pratique des Hautes Études, et Olivier Urbain, directeur de l'Institut Toda, qui a présenté l'ouvrage A Forum for Peace : Daisaku Ikeda’s Proposals to the UN.

  • Elise Boulding, mère des études sur la paix

    Elise Boulding (1920-2010), lors du Forum Ikeda, Boston, 2004. [Photo: © Marilyn Humphries / Ikeda Center]

    Elise Boulding (1920-2010) était une sociologue, pacifiste et féministe, pionnière des études sur la paix. Son approche originale la distingue comme une chercheuse de premier plan dans ce domaine. Ses travaux mettent notamment en avant le rôle prépondérant des femmes et de la famille dans le processus de paix, et la nécessité de créer une nouvelle « culture mondiale ».

  • Match interreligieux pour la paix

    Le 1er Septembre, un match interreligieux pour la paix a réuni deux « équipes de rêve » de stars du football, anciennes et actuelles : Javier Zanetti, Diego Maradona, Ronaldinho, Gianluigi Buffon, et d'autres. Les joueurs représentaient les confessions bouddhiste, chrétienne, juive, hindoue, musulmane et shinto. Roberto Baggio, pratiquant bouddhiste de la SGI-Italie figurait parmi les joueurs qui ont participé à l'événement.

  • Les femmes et la paix

    [DR]

    Depuis sa jeunesse, résoudre les conflits et œuvrer pour la paix est la passion de Yaliwe Clarke. Une passion qui la guide dans le choix de ses études et de sa vie professionnelle. Aujourd'hui, elle développe dans un projet de recherche la notion bouddhique de « transformation de son propre cœur comme source du changement extérieur ».

  • Lancement d'un ouvrage regroupant 30 ans de propositions pour la paix au siège des Nations Unies

    Le 20 février 2014, au siège des Nations Unies, à New York, a eu lieu le lancement d'un ouvrage compilant 30 ans de propositions pour la paix du président de la Soka Gakkai Internationals (SGI), intitulé Un forum pour la paix : les propositions de Daisaku Ikeda aux Nations Unies.

  • Rien n'est plus précieux que la paix

    Le bouddhisme enseigne que chacun, là où il est, et tel qu’il est, peut contribuer à la paix. Nous vous proposons de dialoguer, à l'occasion des réunions de discussion du mois de janvier, autour de la phrase de Gosho ci-dessous, accompagnée de deux extraits d'écrits de Daisaku Ikeda.

  • La paix est le cœur de la SGI

    Mots d’encouragement de Daisaku Ikeda, président de la Soka Gakkai Internationale. Paru dans le Seikyo Shimbun, quotidien affilié au mouvement bouddhiste Soka au Japon, le 9 août 2013.

  • John Scales Avery, la chance de contribuer à la paix mondiale

    John Avery, lors d'une conférence scientifique Pugwash, 2006. [© Libb Thims /Wikimedia-CC]

    Depuis toujours, une double vocation imprègne la vie de John Scales Avery : la recherche scientifique et l’intérêt pour des relations fraternelles pluri-culturelles. D’où naîtront une activité de spécialiste en chimie quantique et une contribution active à la paix.

  • Nous avons tous le potentiel de creer la paix autour de nous

    Thème pour les réunions du mois de février 2013 :
    En 2013, le texte proposé pour l’animation de la réunion de discussion change de forme. Cependant, nous poursuivrons l’étude d’un écrit de Nichiren, accompagné d’extraits de commentaires de Daisaku Ikeda. Pour le mois de février, nous vous proposons d’approfondir le thème de la paix dans la société, en soulignant qu’elle part de nous et de notre propre changement intérieur.

  • Compassion, sagesse et courage : bâtir une société mondiale fondée sur la paix et la coexistence créative

    Le 26 janvier 2013, Daisaku Ikeda, président de l'association bouddhiste Soka Gakkai Internationale (SGI), a publié sa 31e proposition de paix annuelle intitulée, « Compassion, Wisdom and Courage: Building a Global Society of Peace and Creative Coexistence » (Compassion, sagesse et courage : Bâtir une société mondiale fondée sur la paix et la coexistence créative).

  • Johan Galtung, une vie consacrée aux recherches sur la paix

    Johan Galtung. [DR]

    Né à Oslo (Norvège) en 1930, Johan Galtung, sociologue et mathématicien, est considéré comme l’un des pionniers des études modernes sur la paix.

  • Ouverture du Centre international d’études sur la paix Daisaku Ikeda

    Le Centre international d’études sur la paix Daisaku Ikeda (CIDIEP) a été inauguré le 24 août à l’université de Buenos Aires, en Argentine. Le CIDIEP est une organisation à but non-lucratif consacrée à la poursuite de la paix, à travers la promotion de la culture et de l’éducation humaniste.

 
En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de navigation, de statistiques de visites, et autres fonctionnalités. En savoir +